Allocation aux adultes handicapés (AAH)

Maison de l'Autonomie et MDPH  0555934910  Envoyer un mail

L'Allocation aux Adultes Handicapés est destinée à apporter un minimum de ressources aux personnes handicapées disposant de revenus modestes.
L’AAH est une allocation différentielle. Son montant mensuel maximum est fixe mais il peut être réduit en cas de perception d’autres ressources.

Critères de l'aide

Conditions liées au handicap
  • avoir un taux d'incapacité supérieur ou égal à 80%

ou

  • compris entre 50% et 80% et présenter une restriction substantielle et durable d'accès à l'emploi liée au handicap

La décision d'attribution ou de rejet de l'AAH relève de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui s'appuie sur l'évaluation faite par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH.

Conditions administratives
  • Âge : avoir plus de 20 ans (ou plus de 16 ans pour un jeune qui n'est plus considéré à la charge des parents pour le bénéfice des prestations familiales)
  • Résidence : résider en France de manière permanente
  • Ressources : les ressources du foyer ne doivent pas dépasser un certain plafond

Les conditions administratives relèvent de l'organisme qui verse la prestation (CAF ou MSA) qui reçoit un exemplaire de la décision.

 

Date d'attribution

L'AAH est attribuée à compter du 1er jour du mois qui suit le dépôt de la demande (dossier complet)

Durée d'attribution
  • entre 1 et 5 ans si taux d'incapacité supérieur ou égal à 80%
    la durée peut toutefois excéder 5 ans sans dépasser 20 ans si le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement
     
  • entre 1 et 2 ans si taux d'incapacité compris entre 50% et 80%
    cette durée peut atteindre 5 ans si le handicap et la restriction substantielle et durable d'accès à l'emploi ne sont  pas susceptibles d'évoluer favorablement au cours de la période d'attribution  

Une procédure de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) est systématiquement engagée à l'occasion de l'instruction d'une demande d'attribution ou de renouvellement de l'AAH.

AAH et cumul

L'AAH peut se cumuler avec le complément de ressources ou la majoration pour la vie autonome. Elle n'est pas cumulable avec l'Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) depuis le 01/01/17.

Le complément de ressources

Il a pour objectif de compenser l'absence de revenus d'activité des personnes handicapées dans l'incapacité de travailler.

Conditions

Conditions liées au handicap
  • avoir un taux d'incapacité supérieur à 80%

et

  • une capacité de travail inférieure à 5 % du fait du handicap
Autres conditions
  • percevoir l'AAH à taux plein ou en complément d'une pension vieillesse, invalidité ou rente accident du travail
  • ne pas percevoir de revenus professionnels depuis 1 an
  • avoir un logement indépendant

Ces conditions relèvent de la compétence de la CAF ou de la MSA

Durée d'attribution

Entre 1 et 5 ans
La durée peut être prolongée si le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement sur la période attribuée.

La majoration pour la vie autonome

Elle est destinée aux personnes handicapées pouvant travailler mais dans l'incapacité de trouver un emploi du fait de leur handicap, pour leur permettre de payer leurs dépenses de logement

Elle relève de la compétence de la CAF ou de la MSA. Il n'y a pas de demande à effectuer, ces organismes effectuant automatiquement le calcul si les conditions sont remplies.