Une démarche nationale innovante

contrat transition écologique


Initiés par l’État, les Contrats de Transition Écologique sont une démarche innovante pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires.

Ils illustrent la méthode souhaitée par le Gouvernement pour accompagner les collectivités locales : une co-construction avec les territoires d’une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales.

Les projets sont concrets, au service du quotidien des habitants et des salariés, en participant à l’évolution des collectivités locales, des associations et des entreprises.

En 2018, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire a lancé une expérimentation sur une quinzaine de territoires représentatifs au niveau national. La Corrèze a été sélectionnée dans ce cadre pour expérimenter un CTE à l’échelle départementale.

Une volonté départementale affirmée

La Corrèze fait partie de ces rares territoires ayant su concilier développement économique et préservation de l’environnement.

Pour poursuivre dans cette voie, le Conseil départemental a fait le choix de s’appuyer, d’une part, sur la transition numérique avec l’engagement du plan Corrèze 100% fibre 2021 et, d’autre part, sur la transition écologique avec le programme Corrèze Transition Écologique.

Ainsi, le Conseil départemental a souhaité s’engager dans un CTE pour fédérer l’ensemble des acteurs de son territoire et co-construire un plan d’actions ambitieux. Ce périmètre permet une vision stratégique des grands enjeux de la transition écologique et offre une véritable cohérence en facilitant la coordination des projets à l’échelle départementale.

Une ambition corrézienne collective

Grâce à son rôle de pilote du CTE, et avec l’appui de l’Etat, le Conseil départemental a pu fédérer tous les acteurs locaux et faire naître une véritable ambition collective sur son territoire.

Collectivités, partenaires socio-économiques, entreprises et associations : tous les acteurs corréziens se sont mobilisés pour co-construire le CTE et en faire une opportunité pour renforcer le développement et l’attractivité économique, tout en confortant la qualité et le cadre de vie en Corrèze.

Une transition écologique pour et avec les Corréziens, pour renouveler les façons de produire, de consommer, de travailler, de se déplacer et de vivre ensemble : telle est l’ambition de « Corrèze Transition Écologique ».

Quatre orientations stratégiques

Orientation 1 : Faire de la Corrèze un territoire exemplaire sur les énergies renouvelables

La Corrèze souhaite s’engager dans le développement du photovoltaïque, de la biomasse (méthanisation et bois énergie), de l’hydroélectricité et de l’hydrogène décarboné.
Cette orientation poursuit deux objectifs :

  • mettre en place un plan de développement de la production d’énergies renouvelables et favoriser l’autoconsommation  ;
  • développer une filière locale durable biomasse énergie, à partir de la méthanisation et du bois énergie.

Orientation 2 : Faire de la sobriété et de l’efficacité énergétiques un atout d’attractivité et de compétitivité du territoire

La mise en oeuvre de cette orientation vise à :

  • favoriser la construction / rénovation économe de l’habitat conjuguant efficacité énergétique et redynamisation des bourgs ruraux ;
  • déployer une stratégie pour des équipements.

Orientation 3 : Promouvoir de nouvelles mobilités choisies et durables en milieu rural

Il s’agit de faciliter la mobilité des populations éloignées des centres urbains tout en démontrant la compatibilité des mobilités vertes avec les spécificités du milieu rural.

Cette orientation doit permettre de :

  • promouvoir la mobilité électrique et innovante ;
  • favoriser la mutualisation et le partage de l’usage des véhicules ;
  • réduire les déplacements contraints domicile-travail.

Orientation 4 : Maintenir et créer des emplois par une gestion plus durable et solidaire des ressources locales

Pour cette orientation, les objectifs sont les suivants :

  • développer les démarches d’organisation collective des circuits courts ;
  • accompagner les changements de pratiques dans le domaine agricole ;
  • faire de la biodiversité un atout de préservation et de développement du territoire ;
  • favoriser le financement des projets de transition écologique.

Les actions du CTE

Signature du contrat

Reportage France 3