Constitué notamment de
4 697 km de routes,
5 tunnels revêtus et éclairés,
858 ponts et
2 000 murs de soutènement recensés,

Le réseau routier départemental a fait l'objet d'une hiérarchisation en prenant en compte ses usagers (trafics) et les fonctions qu'il assure.
 

Ainsi, 4 niveaux ont été définis :

  1. Réseau Structurant  (444 km) : concernant les axes à fort trafic ayant une vocation interdépartementale ;
  2. Réseau de Liaison (552 km) : assurant la liaison avec les principaux pôles du département ;
  3. Réseau de Desserte Principale (1 235 km) : permettant un maillage du département et la desserte d'une majorité de communes ;
  4. Réseau de Desserte Secondaire (2 466 km) : routes supportant un faible trafic mais permettant de relier toutes les communes à un réseau principal, généralement à moins de 10 km.
     

Un budget annuel de l'ordre de 20 M€ lui est consacré pour permettre son exploitation, son entretien et sa modernisation.
 

La sécurité des usagers et la préservation du patrimoine sont les critères prioritaires pour hiérarchiser les interventions sur le réseau, avec 2 ambitions qui sont d'agir en prenant en compte les attentes des usagers et des territoires et être exemplaire dans la recherche d'efficience pour chacune de nos actions.
 

Les routes en Corrèze