Direction Routes 4.0   0519311919   Envoyer un mail 

Une mission essentielle pour la sécurité des usagers

La seconde partie du printemps faite de fortes pluies en alternance avec des températures hautes, a donné des conditions maximales pour la végétation, l'herbe atteignant par endroit une bonne soixantaine de centimètres de haut.

Tout au long des mois de mai et juin, les engins étaient à pied d'œuvre pour le premier "vrai" fauchage de l'année. Comme chaque année, un fauchage de sécurité avait été réalisé en mai, plutôt pour la partie sud du département où la végétation est en avance.

Un fauchage "raisonné"

Le fauchage se fait selon le mode raisonné, pour des raisons environnementales et de bidiversité et qui permettent d'optimiser les coûts. Une partie du travail est exclusivement manuelle : les glissières de sécurité, les panneaux de signalisation, les poteaux des réseaux sont dégagés à l'aide de rotofils.

Plusieurs fauchages par an

Durant le mois de mai, un passage dit "de sécurité" est effectué sur les secteurs où la végétation est la plus précoce (schématiquement à l'Ouest des RD 1120 et 3). Ensuite, un passage généralisé est effectué sur l'ensemble du département durant le mois de juin. Ces 2 campagnes s'effectuent sur une largeur d'outil (~ 1.20 m) en prenant soin toutefois de dégager la visibilité dans les carrefours et à l'intérieur des virages.

Enfin, de septembre à décembre, la campagne de débroussaillage s'effectue sur la totalité de l'accotement mais aussi les talus.

Ces missions sont organisées en 27 circuits (de l'ordre de 170 km chacun) composés des itinéraires détaillés dans la carte ci-dessous.