Service Education Jeunesse  0555937197  Envoyer un mail 

Dans le cadre de son Plan « Bien vivre au collège » et pour favoriser la réussite éducative des jeunes Corréziens, le Département s’engage à devenir un acteur majeur de la lutte contre le harcèlement scolaire et les cyber-violences, en étroite collaboration avec les services de l’Education nationale. Pour officialiser le lancement de ce Plan d’actions d’envergure, Valérie TAURISSON, vice-présidente en charge de l’Education et Dominique MALROUX, directeur Académique des Services de l’Éducation nationale, ont signé une convention partenariale le 30 septembre 2022 au collège Voltaire à Ussel.

Ses spécificités : il s’inscrit sur la durée, et inclut à la fois les jeunes, les parents et les professionnels relevant de la collectivité et de l’Education nationale.

Le phénomène de harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Les statistiques nationales font état de 700 000 élèves harcelés chaque année ; 10% des élèves de 6ème sont touchés et 18% des collégiens déclarent avoir été victimes d’au moins une cyber-violence dans l’année.

Sensibiliser – Former – Prévenir

Aussi, le Département souhaite se positionner comme un acteur majeur de la lutte contre ces phénomènes, en proposant et en finançant dans la durée, des actions de sensibilisation et de formation en direction de différents types de publics en s’appuyant sur le partenaire national de référence l’association « e-Enfance », en favorisant également la coordination entre les acteurs locaux.

Le plan comporte 5 axes :

Sensibiliser, protéger une cohorte de collégiens par an

Les actions s’adresseront aux élèves des classes de 6ème, en collaboration avec l’association e-Enfance.

Objectif : sensibiliser près de 2 600 élèves par an.

Agir sur la parentalité

Des rendez-vous d’information seront proposés, en collaboration avec l’association e-enfance.

Objectifs : aider les parents à renforcer leur vigilance, à détecter les situations de harcèlement et savoir comment réagir.

Développer les compétences des professionnels

Des sessions de formations seront organisées, communes à différents personnels et bénévoles intervenant auprès des adolescents.

Objectifs : sensibiliser et aider ces acteurs à s’approprier la notion de harcèlement scolaire/cyberharcèlement, afin de pouvoir en débattre, utiliser les bons outils, etc.

Mobiliser les acteurs locaux

Le Département aura un rôle actif dans la mobilisation d’un réseau d’organismes et d’acteurs locaux.
Le service Education Jeunesse de la collectivité pourra en outre apporter un soutien à la création et à la mise en oeuvre de projets individualisés en fonction de la demande des établissements.

Objectif : permettre une coordination efficace.

Communiquer auprès des professionnels et de l’ensemble des Corréziens

Le Département et ses partenaires entendent sensibiliser le plus grand nombre.

Objectifs : permettre à chacun de savoir prévenir et détecter d’éventuels cas de harcèlement, et savoir comment réagir.