Cellule Transition Ecologique   0555937822  Envoyer un mail

Le traitement des eaux usées est un impératif à la fois écologique, sanitaire et économique. Pour ne pas condamner à court terme la qualité des milieux aquatiques, il est de notre devoir d'épurer l’eau que nous salissons.

Les communes ont la responsabilité de l'assainissement collectif. Elles exercent cette compétence elles-mêmes ou au travers d'une structure intercommunale. L'exploitation des ouvrages de collecte et de traitement des eaux usées relève du "service assainissement". Cette exploitation peut être effectuée en régie ou sous forme de délégation de service public (concession, affermage, contrat de prestations de services, …).

Le Conseil Départemental accompagne techniquement et financièrement les collectivités compétentes depuis de nombreuses années pour l'amélioration de la collecte et du traitement des eaux usées.

Les priorités du Conseil Départemental

Soucieux de préserver la qualité de la ressource, le Conseil Départemental a fait de la lutte contre les pollutions domestiques sa priorité. De nombreux efforts ont été engagés permettant notamment d'améliorer le traitement des eaux usées. La dynamique engagée se poursuit en portant des investissements sur les réseaux de collecte, sans occulter les opérations visant à mettre en conformité les stations d'épuration au regard des différentes réglementations et la connaissance des systèmes d'assainissement.

Les missions du Conseil Départemental

  • Accompagnement, conseil et assistance aux maîtres d'ouvrages
  • Accompagnement dans l'élaboration et le suivi des diagnostics et des schémas directeurs d'assainissement
  • Soutien aux investissements et études réalisés par les collectivités
  • Appui technique aux collectivités pour l'exploitation de leurs ouvrages d'épuration.

Un appui technique à disposition des Elus : le SATESE
Le Conseil Départemental apporte également un appui technique à disposition des élus pour l'exploitation des leurs ouvrages d'épuration à travers le Service d'Aides Techniques aux Exploitants de Stations d'Épuration (SATESE) dont les missions sont les suivantes :

  • l’assistance pour la mise en œuvre du diagnostic et du suivi régulier des ouvrages d’assainissement la collectif
  • la validation et l’exploitation des résultats afin d’assurer, sur le long terme, une meilleure performance des ouvrages
  • l’assistance pour l’élaboration de conventions de raccordement des pollutions d’origine non domestique aux réseaux
  • l’assistance pour la programmation de travaux, et la participation aux projets de création de réhabilitation ou d’extension, de station ou de réseau
  • l’assistance pour la réalisation du bilan annuel et l’évaluation de la qualité du service de l’assainissement
  • l’assistance pour l’élaboration de programmes de formation des personnels.

L’assainissement collectif en Corrèze -  285 stations dont 36 boues activées, 64 lagunages, 118  filtres plantés, 59 filtres à sable, 7 lits bactériens, 1 disque biologique, pour une capacité nominale de 490 000 Eq/Hab
135 collectivités compétentes en assainissement collectif en 2018