Conseil général de la Corrèze

Recherche avancée

Bandeau Corrèze

Le bilan gaz à effet de serre


Qu'est-ce qu'un bilan de Gaz à Effet de Serre (GES) ?


Le bilan des GES consiste en la traduction des données d’activités d’une entité (énergie consommée, kilomètres réalisés, euros dépensés) en quantités de gaz à effet de serre émises :

DONNEES D'ACTIVITE => FACTEURS D'EMISSIONS
=> ESTIMATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE


Afin d'obtenir des émissions de CO2, il convient de trouver, choisir, et convertir la donnée disponible (kwh, kilomètres, litres, euros...) en un chiffre d'émission de CO2, chiffre pour lequel on va disposer d'un facteur d'émission.

Les facteurs d'émission utilisés sont principalement issus de la Base Carbone nationale, du "Guide des facteurs d’émission V6" publié par l'ADEME, d'outils de modélisation ou données constructeurs.


Pourquoi une mesure en équivalent CO2 ?


Le CO2 étant le gaz majoritairement émis par les activités humaines, les scientifiques évaluent l’impact de chaque gaz, dans sa nocivité et sa durée de vie, par rapport à l’impact du CO2 : l’unité de comptabilisation commune est l’équivalent CO2 exprimée en tonne (teq CO2).


Quel est son objectif ?


Le diagnostic de GES permet d’identifier et de hiérarchiser les postes d’émissions. Il aide ainsi à définir des priorités d’action. Le bilan de GES ne cherche pas de responsable mais identifie QUI peut agir et COMMENT agir.


Comment est-il élaboré ?


Il repose sur un inventaire :
> des flux physiques (km réalisés en voiture ou en car, m2 chauffés, factures d’électricité, ramettes de papier consommées, repas servis…) collectés sur une année,
> auxquels vont correspondre des émissions de GES via des facteurs d’émissions recensés dans la Base Carbone nationale (qui comprend 1600 facteurs d’émissions français)


Quelle est sa fiabilité ?


On ne mesure pas de GES comme on mesure des polluants atmosphériques : impossible de mettre une sonde à la sortie de chaque pot d’échappement.

Les facteurs d’émission retenus sont des coefficients moyens reconnus sur l’ensemble du territoire métropolitain. Ce sont donc avant tout les ordres de grandeur qu’il faut retenir. Ils sont tout à fait fiables pour hiérarchiser les priorités d’action.


Le bilan GES du Conseil départemental de la Corrèze


Le Conseil départemental de la Corrèze s'est engagé à effectuer son bilan de GES, à quantifier ses émissions de GES et donner un point de départ indispensable pour élaborer un plan d'actions concrètes de lutte contre le changement climatique et, ainsi, prendre part localement, aux efforts mondiaux de réduction des émissions de GES.

L'exercice réalisé par la collectivité, en interne, sans recours à un bureau d'études extérieur, est une démarche volontaire qui va au-delà des obligations règlementaires.

La période retenue pour la réalisation du bilan de gaz à effet de serre est l'année 2010 qui a permis l'accès à des sources d'informations complètes, précises et fiables

> Le bilan volontaire

Bilan volontaire : rendu complet de l'étude sur l'ensemble du périmètre étudié volontairement

> Le bilan règlementaire

Bilan règlementaire : extraction des données soumises à déclaration obligatoire prévue par décret



Conseil Général
Conseil Départemental
de la Corrèze

9 rue René et Emile FAGE
BP199 19005 Tulle Cedex
Tél. : 05 55 93 70 00

Mail : nous écrire

logo pcet
Bandeau Corrèze