Conseil général de la Corrèze

Recherche avancée

Bandeau Corrèze

Le domaine

SÉDIÈRES : de l'origine à nos jours


vue aérienne domaine de sédièresA 3 km de Clergoux, à 20 min de Tulle et à 45 min de Brive, dans un vaste domaine de 130 hectares de forêts, d'étangs et d'eaux vives, se dresse le Château de Sédières, véritable bijou de la "Renaissance italienne" classé Monument Historique en 1958, et propriété du Conseil départemental de la Corrèze depuis 51 ans.

Construit au XVème siècle par la famille Bothier (ou Bouthier), seigneurs de Sédières et de Champagnac, le château était alors une résidence fortifiée, de forme carrée, renfermant une petite cour et un donjon de 5 étages. Il reste de cette époque le pont-levis donnant accès à une porte flanquée de deux tourelles, quelques mâchicoulis et meurtrières.

Au XVIème siècle
, d'importants travaux de rénovation sont entrepris par Dominique de Sédières, transformant ce château féodal en habitation de plaisance ; les fossés sont comblés et remplacés par des terrasses, les murs d'enceinte sont détruits, des toits aigus et des tourelles coiffées en poivrières viennent ajouter de la grâce au vieux manoir.

Au XVIIème siècle, les Lentilhac décident la création d'un magnifique jardin à la française, avant d'émigrer à la Révolution, laissant le château exposé aux injures du temps et aux gens de rapine.

Il faut ensuite attendre 1821 et le rachat de la propriété par le Général de Chanal pour redonner vie au domaine. La restauration du château et des dépendances est entreprise sous l'influence du célèbre architecte français Viollet-le-Duc et le domaine agricole de 400 hectares est à nouveau exploité.
A la mort du général, sa fille, épouse du baron de Neukirchen de Nyvenheim, décide de créer un orphelinat agricole qui restera à l'avant-garde du progrès technique jusqu'en 1904, date de sa fermeture.

Le domaine de Sédières connaît alors une nouvelle et longue période d'abandon et sombre dans un état de délabrement et de dégradation déplorable et très regrettable.

C'est en 1965 que le Conseil départemental de la Corrèze décide le rachat du château et de ses dépendances, après déclaration d'utilité publique, l'État devenant propriétaire du domaine forestier attenant, réduit à 130 hectares. Dès l'acquisition, il est procédé aux premières interventions d'urgence (mise hors d'eau des bâtiments, étaiement …) et un vaste programme de restauration est entrepris ; les travaux se poursuivent d'année en année.

Depuis 1974, le château et son domaine s’animent, alliant patrimoine, événements culturels, arts vivants et loisirs nature : expositions, spectacles jeune public, apéro-concerts, musique classiques, musique actuelles, danse et activités sportives et de nature…


Vue aérienne du château




Quand le sport s'associe à la culture !


Saviez-vous que depuis plusieurs années le Domaine de Sédières s'est ouvert aux loisirs sportifs de nature ?

Ainsi de nombreuses activités ont trouvé dans cet écrin de verdure un formidable terrain de pratique.



Contact et informations sur l'ensemble des activités


> Accueil du Domaine : 05.55.27.36.18
> Philippe MOULIN : Responsable du Domaine :  06.88.62.01.28
> Jean-Marc SIRAC : Animateur de la Base VTT :  06.29.65.49.25
> Base VTT : 05.55.27.36.14




Comment venir à Sédières ?


 

plan d'accès
Bandeau Corrèze