Le musée départemental de la Résistance Henri Queuille

Musée Henri Queuille   0555463060  Site web Facebook

Exposition 2019

Henri Queuille exposition


Henri Queuille, de A à Z

Musée départemental de la Résistance Neuvic
Exposition «Henri Queuille, un visionnaire au service du territoire»



Du 10 mai au 30 novembre, l’exposition, présentée au musée qui porte son nom à Neuvic, évoquera les jeunes années d’Henri Queuille, ses réseaux et ses engagements locaux.

En 2020, ce sont ses actions d’élu national qui seront mises à l’honneur. Né en 1884, il s’installe comme médecin généraliste à Neuvic en 1908.

Elu maire de la commune en 1912, il devient député du parti radical socialiste en juin 1914, avant d’entamer (après la Première Guerre Mondiale, à laquelle il participa en tant qu’engagé volontaire) une carrière politique nationale qui le verra notamment être Président du Conseil à trois reprises.

D’un naturel discret, sa vie de parlementaire a laissé une image de sage, le sage de la IVe République.


Entrée gratuite
 

L'histoire du musée

Henri Queuille s'est illustré sur la scène politique française nationale et locale pendant plus de 50 ans. Son nom est associé à l'idée de refus du gouvernement de Vichy et de l'occupation.
L'idée de rassembler des documents relatifs à la Résistance lui vient après avoir rejoint, en 1943, le Général De Gaulle à Londres, lors d'une discussion avec Joseph Kessel.

A la mort du Président Henri Queuille, ses enfants firent don de sa maison au Département de la Corrèze en 1976 fixant toutefois une condition : elle devait être transformée en Musée dont les thèmes seraient le souvenir d'Henri Queuille et la Résistance.

Le musée voit le jour en 1981, grâce à un comité issu des diverses organisations de résistance présentes en Haute Corrèze. Son inauguration, le 4 mai 1982, se fait en présence du Président de la République, François Mitterrand et de Jacques Chirac alors maire de Paris et député de la Corrèze.

En 1999, une convention signée entre le Conseil général de la Corrèze et l'association gestionnaire permet, grâce à une aide financière reconduite annuellement, d'assurer la pérennité du musée.
En 2008, le Département réalise d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement.
En 2009, l'association transfère au Département de la Corrèze la gestion du musée.

Son activité

Situé à Neuvic dans la maison familiale du président Queuille, le musée a deux vocations :

  • présenter la vie et l'action politique d'Henri Queuille ainsi que ses réalisations locales
  • retracer l'histoire de la résistance en Haute-Corrèze, plus particulièrement l'histoire du maquis de Neuvic


Un objectif tout particuliers de développement de la fréquentation du public scolaire est poursuit. Ainsi, le musée propose ainsi aux établissements scolaires et aux enseignants une modulation de son offre pédagogique et son parcours de visite en fonction du programme des élèves et des attentes des enseignants.

370 m² d'exposition sur 3 niveaux

  • 2e étage : Le fonds documentaire et les archives du musée. Espace accessible sur demande
  • 1e étage : L'espace d'exposition dévolu à la Résistance en Haute-Corrèze. Une salle consacrée à la Déportation est également visible
  • Rez-de-chaussée : L'accueil, l'espace d'exposition temporaire, la salle de projection et l'espace d'exposition dédié à la vie et au parcours politique d'Henri Queuille


D'autre part, le musée présente chaque année une exposition temporaire
Après deux expositions à la thématique plus "ouverte" (De Gaulle sur les murs de France et Études préliminaires à Guernica), l'exposition 2018 était axée sur l'histoire locale.